Inauguration du projet européen TEEN LAB, à la Dynamo

21/03/2022

Enfance, Jeunesse Numérique Relations Internationales

Le projet européen TEEN LAB a officiellement été inauguré à la Dynamo vendredi 18 mars. Il s’agit d’une formation à destination de jeunes âgés de 16 à 26 ans inscrits à la Mission Locale Jeunes et sortis du système éducatif. Objectif : leur proposer une formation pré-qualifiante afin de favoriser leur inclusion socio-professionnelle par les métiers du numérique.

Lancé il y a un mois, ce nouveau dispositif accueille 17 jeunes de 16 à 23 ans originaires de Chambéry. Au programme : 210 h de formation proposées par les Compagnons de la Tech (bureautique, graphisme, vidéo, création de site internet, réseaux sociaux…) ainsi que 30 h de travaux pratiques sur machines à commande numérique (découpe vinyle, découpe laser, imprimante 3 D, sérigraphie…) au FabLab municipal de la Dynamo.

Financé par le programme européen INTERREG-ALCOTRA 2014-2020 pour la coopération transfrontalière entre la France et l’Italie, le projet TEEN LAB est organisé conjointement avec la ville de Pinerolo (province de Turin). A l’occasion de l’inauguration, Thierry Repentin, maire de Chambéry, Aurélie Le Meur, 1ère adjointe en charge des relations internationales, et Luca Salvai, maire de Pinerolo, ont réaffirmé leurs objectifs communs en faveur de l’inclusion socio-professionnelle des jeunes. Début mai 2022, un échange franco-italien sera d’ailleurs organisé entre jeunes français et italiens lors d’un court séjour en Italie.

Au terme de leur formation, les 17 jeunes formés à la Dynamo seront accompagnés pour leur réinsertion dans le monde scolaire ou professionnel. Ils auront également à présenter leur projet de fin cycle : l’organisation d’un évènement caritatif au profit de la Croix rouge française qui aura lieu le 7 mai prochain. Save the date !

De gauche à droite : Enzo, Marie et Quentin, 3 jeunes de la TEEN LAB, devant l’enseigne lumineuse qu’ils ont fabriquée, 7 heures de travail durant lesquelles ils ont découpé l’enseigne sur du plexiglass et programmé le système d’éclairage.

Source : Chambéry Ville